Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 23:00

Les deux porteurs de chaiseAprès la tragique disparition d'Augustin de Piis dans le trou du souffleur, Barré a poursuivi seul l'entreprise d'écriture, dans une nouvelle nouvelle édition, qu'il a pris soin d'illustrer lui-même et qu'on peut trouver à Soligny-la-Trappe, chez Vincent Rougier, éditeur, sous le titre État de chaises, MMXIV.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves - dans actualité
commenter cet article

commentaires

thé âche 05/08/2014 08:05


sis rue de la harpe l'éditeur ne pouvait que nous livrer des productions musicalement barrées.


signé : singing the blues

Yves 06/08/2014 01:08



Cette rue existe-t-elle encore ?



martine 04/08/2014 10:16


Ouahhh!!! heureusement que je suis assise "sur ma chaise" Finalement les chaises chez vous c'est une vraie histoire de famille !!!!

Yves 04/08/2014 22:14



Et depuis longtemps !Eh oui !


 



Laurent 04/08/2014 10:08


L'occasion de rappeler "Yves Barré s'occupe des chaises", le billet que Claude Vercey a posté sur ses I.D.


Pour les flémards, c'est direct ici   http://www.dechargelarevue.com/id/?art=617

Yves 04/08/2014 22:13



Oui, c'est un beau billet. L'attention de Claude me touche.



Topa 04/08/2014 04:53


Mâtin ! quelle filiation !...


D'autant plus vraisemblable que, d'après le Paris-Match de l'époque, c'est Barré qui faisait tout le boulot, de Piis se contentant de signer...

Yves 04/08/2014 08:19



Paris-Match : le poids des mots, le choc des gravures sur bois.