Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 00:00
Hreinn FridfinnssonUne maison.
Encore.
La Résidence secondaire de l'islandais Hreinn Fridfinnsson. Dernière sculpture installée dans le parc du domaine de Kerguéhennec (Bignan, 56), centre d'art contemporain.

Voici ce qu'on peut voir par les vitres de la maison.
Un squelette de maison est posé sur une pierre suspendue au-dessus d'un miroir. Un peu de poussière est tombé de la roche.


Le domaine de Kerguéhennec propose aussi actuellement une exposition d'œuvres de Tal Coat, qui rend compte du parcours du peintre et une exposition de photos de Barbara Probst.

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Eh, la Marguerite !Ta fête, j't'la faissans commémoration !mes médailles en breloqueet ton bonheursera un feu d'artifice..Hector San Malo, mal barré pour le "Vendée Globe.."
Répondre
Y
<br /> Il faut mât solide.<br /> <br /> <br />
O
Dans la vitre, air libred'un bouquiniste..Un museau qui s'invite :un des chiens de Baskerville ?Un Conan Doylenon publié ?non lu. Oncle pa
Répondre
Y
<br /> Et un chien penché à la fenêtre de la maison du chat qui pelote ?<br /> <br /> <br />
L
Partie à la foaire du raillon, v'la t'y pas qu'à mon r'tour, juste avant mon départ pour la foaire aux poulains, j'prens connaissance du blog du dimanche passé. J'en suis cor' toute r'tournée... qu'on fête ma fête vous vous rendez compte? J'remerci' ben le gars Yves pour l'attention, mais fallait pas.
Répondre
Y
<br /> Quand je pense que certains – qui l'avaient oubliée la fête – se sont permis de moquer mon coquelicot !<br /> <br /> <br />
A
Planter des maisons sur des asteroides....la vrai solution au problème du logement  et à l'éloignement définitif des pauvres des beaux quartiers !!
Répondre
Y
<br /> Tu verras qu'on aura des astéroïdes pour riches et des astéroïdes pour pauvres...<br /> <br /> <br />
T
Il faut sans doute des échasses pour aller dans cette maison, ce qui est un peu "normal" pour un Islandais...
Répondre
Y
<br /> Ah s'il n'avait pas failli !<br /> <br /> <br />