Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 00:00
J (l'a) B devant le conseil de la faune
Jean (l'astuce) Bertrand veut sauver le monde et régler la crise.
Devant le conseil d'administration de la faune, il déclare : "Je vous ai réunis pour trouver des réponses à la Crise qui provoque la disparition d'espèces... Il va falloir procéder à une refonte complète du système naturel. Nous userons de recomposition, fusion, absorption, naturalisation si nécessaire..."


J (l'a) B désigne l'écureuil
Les photos de notre correspondante montrent un Jean (l'astuce) Bertrand persuasif... Qui n'hésite pas à montrer du doigt l'écureuil. La réunion n'étant pas terminée au moment du bouclage, nous ne connaîtrons que demain le détail des mesures adoptées.
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Il me semble qe l'Ecureuil le regarde avec insolence ! LIZAGRECE
Répondre
Y
<br /> Et encore, tu le vois là sous son meilleur jour.<br /> <br /> <br />
A
La  Marguerite présidente!
Répondre
Y
<br /> Avec une clarine en or qui ferait Bling bling...<br /> <br /> <br />
L
Il y cré à c'tes fariboles qui vont sauver l'monde en crise ? y'eun'na qui fougainnent et pourtant  y n'trouvant ren.
Répondre
Y
<br /> Ne va pas interboler l'bœrlaoud !<br /> <br /> <br />
A
Si l'assemblée avait été représentative du politique, il y aurait un peu plus de crocodiles sur l'image...
Répondre
Y
<br /> Et un chacal... Enfin, plusieurs...<br /> <br /> <br />
T
Vivement demain !(Avant d'oublier, je note cette réflexion complètement saugrenue : l'art (consommé) du suspense se double ici d'une fidélisation du lectorat potentiel.)
Répondre
Y
<br /> Avec Merleau-Ponty, retenons – là encore, c'est saugrenu – que Le dur et le mou, le grenu et le lisse, la lumière de la lune et du soleil dans notre souvenir se donnent avant tout [...] comme<br /> une certaine manière qu'a le dehors de nous envahir .*<br /> <br /> * Maurice Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, Paris, Éditions Gallimard, collection Tel, 1945, p. 367<br /> <br /> <br />